L’évolution de la microélectronique a permis notamment grâce au concept de « VLSI (Very Large Scale Integration) » intégrant plusieurs milliers de portes sur un même substrat et à la maturité de la technologie MOS caractérisée par sa faible consommation de regrouper une unité centrale d’ordinateur dans un seul circuit intégré appelé « microprocesseur ».

Grâce aux progrès de l’intégration, l’augmentation des performances a porté sur la vitesse de fonctionnement, la largeur des mots traités (8, 16, 32, 64 bits), le nombre et la complexité des opérations réalisables. L’intégration a également permis de rassembler le microprocesseur et les éléments associés (mémoire, organes d’entrée-sortie,...) au sein d’un seul circuit appelé « microcontrôleur ». Ce type de composant s’est répandu et spécialisé dans un très grand nombre de domaines (télécommunications, télévision, électroménager, hifi...).

L’objectif de ce cours est de présenter les notions de base nécessaires à la compréhension des microprocesseurs, et leur intégration dans des systèmes concrets.